Notre avis sur les différents types de rachat de crédits

Le rachat et le regroupement de crédit ont le vent en poupe. Il suffit pour s’en convaincre de voir le nombre de petites sociétés de courtage qui fleurissent ça et là. Bien entendu les banques traditionnelles ne sont pas en reste, elles ont toutes leurs solutions clé en main. Les banques en ligne ont elles aussi pris le train en marche, à l’origine elles ne proposaient à leurs clients que des comptes courants et quelques comptes rémunérateurs, certaines d’entre-elles sont maintenant en mesure de faire du regroupement de crédits conso pour leurs clients et même pour certaines du rachat de crédit immobilier.

Qu’en penser ? En ce qui nous concerne nous pensons que cela signifie que ces opérations sont juteuses pour les organismes qui les proposent. Par rapport aux consommateurs cela ne peut qu’être positif, en effet plus la concurrence fait rage et plus les coûts diminuent.

concurrence et taux

Voici les trois types de rachats existants :

Le regroupement de crédits à la consommation :

Qui est concerné ? Ce sont les familles dont le poids des remboursements mensuels de crédits plombent les fins de mois.

Comment cela fonctionne t-il ? Un organisme rembourse tous les crédits conso et renouvelables du client. Puis il présente un échéancier calculé sur une longue durée. Ce qui permet de moins rembourser chaque mois.

Notre avis : A n’envisager que si le ménage est vraiment trop endetté car le coût de ce regroupement est onéreux. C’est en quelques sorte une dernière chance de sauver l’équilibre financier du ménage. Tout en comprenant bien qu’il serait dangereux de souscrire de nouveaux crédits avant la fin du regroupement !

Le rachat de crédit immobilier :

Qui est concerné ? Ce sont les personnes qui ont commencé à rembourser un prêt immo depuis quelques années (par exemple depuis moins de sept années si le crédit est sur 20 ans). A condition que les taux accessibles sur le moment soient inférieur à celui du contrat.

Comment cela fonctionne t-il ? La banque sélectionnée pour procéder au rachat du crédit immobilier, rembourse à sa consœur les sommes dues (capital à payer et indemnités de remboursement). Puis elle met en place son propre crédit. Ce qui permet selon l’option choisie, soit de payer, soit moins cher chaque mois, soit de raccourcir la durée du prêt.

Notre avis : A consommer sans modération. Cela ne coute rien de demander à plusieurs établissements financiers de faire des propositions. Certains en sont rendus à leur deuxième, voire à leur troisième rachat de prêt immo.

rachats mixtes

Le rachat mixte :

Qui est concerné ? Les consommateurs ayant à la fois un prêt immobilier rachetable (voir les conditions ci dessus) et plusieurs crédits conso.

Comment cela fonctionne t-il ? La banque rembourse les crédits conso et le prêt immo. Si le prêt immobilier représente plus de 60% du global, le rachat sera considéré comme un prêt immo avec un taux plus intéressant. Sinon ce sera un crédit à la consommation.

Notre avis : Bien réfléchir avant de se lancer. Car les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients. Cautionnement et assurance emprunteur si le prêt est soumis aux lois du prêt immobilier et taux d’intérêt trop élevé si c’est un crédit conso. En fonction de votre situation il est parfois plus profitable de faire simultanément un rachat et un regroupement plutôt qu’un crédit mixte.

Publié dans Conseils et législation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.