Autres dettes intégrables dans un rachat

Nous avons mis en ligne il y a quelques jours une page dédiée au différents crédits qu’il était possible d’incorporer dans un regroupement de prêts. Nous allons voir maintenant que certains organismes bancaires autorisent d’y inclure des dettes.

Cet article complète notre précédente publication dont le thème était “Les types de crédits pouvant être intégrés dans un rachat de crédits à la consommation”. La liste que nous avions mis en ligne n’était donc pas exhaustive puisque l’on peut peut également incorporer des dettes diverses et variées.

dettes et rachat de credit

Les retards de paiement aux services des impôts

Chacun le sait, on ne rigole pas avec les dettes aux impôts. Mais il n’est pas toujours facile de payer en temps et heure son dernier tiers d’impôts sur le revenus ou ses impôts locaux, fonciers et autres. De même parfois le compte n’est pas suffisamment approvisionné quand arrive un prélèvement automatique mis en place avec les services fiscaux.

  • Quoiqu’on en dise il est souvent possible de trouver un arrangement avec les services fiscaux, à condition de s’y prendre à l’avance (les prévenir du fait qu’on va avoir des difficultés dans les mois à venir). Il sera plus difficile de négocier si on les place devant le fait accompli.
  • Bien souvent des pénalités sont appliqués en sus.
  • Si vous êtes dans cette situation et que vous avez aussi des crédits conso à rembourser, sachez que vous avez la possibilités d’intégrer ces dettes dans le contrat.

Des retards de loyers

Les dettes appellent les dettes, quand on est en difficulté financière, on hiérarchise les paiements. La nourriture passe au premier plan. Donc d’autres postes sont un peu mis de coté, c’est ainsi qu’on peut parfois cumuler plusieurs mois de loyers de retards.

  • Certains organismes de crédit acceptent d’incorporer les arriérés de loyers dans un regroupement de crédits.
  • Un décompte de loyers impayés sera demandé pour monter le dossier. Il suffira de le demander au propriétaire.

Integrer dettes

Découvert bancaire

ATTENTION : Si vous êtes à découvert voici ce qui risque de se passer : Les premières mensualités du rachat de crédit pourraient être rejetées par la banque ! Ce n’est pas ce qui s’appelle repartir d’un bon pied.

Alors, certes inclure le découvert alourdit le montant du crédit mais difficile de faire autrement.

Les dettes d’huissiers

Lorsqu’une étude d’huissiers est missionnée pour recouvrer une dette, cela peut revenir très cher, car outre la dette elle même et les intérêts, il sera aussi facturé bon nombre d’acte payant et des frais.

  • Il est possible de mettre en place un échéancier de remboursement avec un huissier. Mais il est aussi possible de tout leur rembourser d’un coup et d’inclure la somme dans un dossier de rachat de crédit.
  • Un décompte des sommes dues sera demandé pour justifier la demande. L’huissier pourra vous la transmettre sur simple demande.

Les dettes familiales ou autres

Il est d’usage au sein d’une famille ou entre copains de se prêter de l’argent (pour dépanner). mais parfois le remboursement est trop lent au gré du prêteur ou bien ce dernier en a urgemment besoin.

  • Certaines sociétés de crédit acceptent d’incorporer cette dette dans le contrat de regroupement.
  • Comme pour toutes dettes, la sociétés de crédit vous demandera une copie de la reconnaissance de dette pour justifier la demande.

repartir a zero

Diverses factures impayées

Tant qu’à repartir du bon pied en remboursant ses dettes autant les régler toutes. Alors pourquoi ne pas inclure les factures impayées, (électricité, gaz eau et autres…)

Soulte

En cas de divorce, la soulte est la somme que l’on doit à son conjoint pour compenser la valeur d’un bien acquis en commun lorsque l’on veut en garder seul la jouissance. Exemple : Vous aviez acheté avec votre ex un véhicule. Sa valeur au moment du divorce est de 3000 euros : La soulte sera de 1500 euros.

Pour conclure :

Intégrer toutes ses dettes c’est assurément pouvoir repartir d’un bon pied, d’autant plus que si le dossier est accepté, c’est que la charge du regroupement de dettes est supportable. Sous réserve de ne pas retomber dans le piège dont on vient de sortir, autrement dit, à condition de ne plus contracter de crédit ni de dettes tant que le rachat de crédit n’est pas intégralement remboursé.

Au cas ou un achat indispensable est prévisible avant la fin du remboursement, il est parfois possible d’intégrer un financement dans le rachat de crédit. Vous rachetez donc vos crédits et vos dettes et en plus vous profitez d’un nouveau crédit inclus dans le financement. Attention cependant, car lorsqu’on s’engage dans cette solution, il faut bien être certain que les revenus déclarés à l’organisme de crédit soit pérennes c’est à dire stables (au moins jusqu’à la fin du prêt !)

Autres dettes intégrables dans un rachat
5 (100%) 1 vote[s]
Publié dans Conseils et législation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.