Rachat mixte conso et immo My Money bank

Peut être connaissiez vous GE Money Bank ? Eh, bien celle ci n’existe plus, du moins sous ce nom. Elle en a en effet changé sa dénomination en avril 2017, pour devenir MyMoneybank.

La baisse des taux conduit de plus en plus de consommateurs à s’interroger sur l’opportunité de faire racheter ses crédits par une société spécialisée. Il n’est pas évident de s’y retrouver parmi les différentes offres. D’autant plus qu’il existe plusieurs options possibles. (Racheter uniquement un prêt immobilier, ou regrouper ses crédits à la consommation), mais une troisième possibilité existe : le rachat mixte ou global. Il consiste à regrouper ces deux types de crédit pourtant très différents.

rachat mixte

Nous avons déjà écrit un article sur cette société, il traitait du rachat de crédit à la consommation qu’elle propose. Nous allons maintenant voir ce qu’il en est du rachat mixte qu’elle a mis au point.

Le rachat mixte, qu’est ce que c’est ?

La loi française autorise à mixer dans un même rachat des crédits conso et un prêt immo, cela pourrait sembler simple mais ce n’est pas le cas. En effet les règles qui régissent ces deux sortes de crédits sont différentes. L’assurance emprunteur et des garanties exigées sur un crédit immo sont obligatoires, pas pour un crédit conso. Des pénalités de remboursement anticipé sont dues quand on rachète un emprunt immobilier, ce n’est pas le cas pour les crédits conso qui eux sont remboursables par anticipation sans frais.

La proposition My Money Bank

Regrouper tous vos prêts en un seul : voici de quoi peut être constitué ce rachat :

  • Emprunt de type immobilier conclu pour financer soit une résidence principale, soit une résidence secondaire, ou bien même un terrain.
  • Crédit affecté, c’est à dire crédit conso contracté pour acquérir un véhicule par exemple ou bien pour financer des travaux.
  • Crédit personnel, que l’on appelle aussi prêts sans justificatif d’achat.
  • Crédit renouvelable (appelé auparavant revolving ou reconstituable)
  • Financement complémentaire, c’est l’occasion de solliciter un crédit pour un achat immédiat. Son montant sera intégré dans le regroupement.

regle explications

Pour que le regroupement soit soumis à la législation sur les crédits immobiliers, il faut que l’emprunt immo représente à minima 60% du coût du rachat. Dans le cas contraire, ce seront les règles des crédits à la consommation qui s’appliqueront.

COMMENTAIRES DU REDACTEUR

C’est parfois une bonne solution, mais il faut bien comprendre que la partie “conso” du regroupement supportera aussi les coût de l’assurance emprunteur obligatoire et les frais de garantie. Sachant qu’il est fort possible que My Money Banque demande une garantie Hypothécaire sur le bien immobilier.

Publié dans Rachat de crédits mixte (conso + immo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.