Rachat de crédits doit-on changer de banque ?

Racheter son crédit immobilier n’est pas sans conséquence, nous avons pensé qu’il était utile de vous informer sur les conséquences de cette opération. Certaines sont positives, d’autres génèrent quelques tracasseries.

Conséquences positives :

Le coût global du prêt immobilier est allégé, nous ne vous apprenons rien bien sûr. Cette diminution peut prendre deux aspects :

  • Soit une durée de remboursement plus courte, il n’est pas rare de gagner ainsi deux, trois ou quatre ans, tout en remboursant la même somme mensuelle qu’avant.
  • Soit un allégement des mensualités, si l’on choisi de maintenir la durée initiale du prêt.

changement de banque

Conséquence négative : Il faut changer de banque !

Pourquoi faut-il changer d’établissement bancaire ?

  1. Pour une raison simple, c’est que votre propre banque est la moins bien placée pour réaliser cette opération, nous n’allons pas entrer dans les détails, mais retenez simplement ceci, la banque qui a délivré le prêt immobilier a une marge de manœuvre beaucoup plus réduite que ses concurrentes. Voilà pourquoi la meilleure offre de rachat de crédit immobilier est toujours celle d’une autre banque.
  2. Parce que la banque qui fera la meilleure offre peut vous imposer d’ouvrir un compte courant chez elle et d’y verser vos salaires. Et les établissements bancaires gagnent beaucoup d’argent en gérant les comptes des particuliers puisqu’ils ne génèrent pas d’intérêt !

Comment cela se passe t-il ?

  • Auparavant c’était une galère, il fallait avertir soit même tous les organismes qui versaient ou prélevaient de l’argent automatiquement sur le compte. La coordination n’était pas évidente et il fallait garder les deux comptes ouverts pendant 2 ou 3 mois le temps que les changements se fassent.
  • Depuis février 2017, date de mise en application de la loi Macron sur la mobilité bancaire, les choses sont beaucoup plus simples : Il faut signer un contrat de mobilité avec la nouvelle banque, ensuite celle ci prendra contact avec les organismes qui effectuent des prélèvements ou des virements automatiques sur l’ancien compte. Tout se fait de banque à banque dans un premier temps, puis de banque à organismes ensuite, sans que vous ayez à intervenir !

Conclusion :

Le fait de devoir changer d’établissement bancaire ne doit pas être un frein au rachat de crédit immobilier car cette opération permet d’augmenter sensiblement le pouvoir d’achat du ménage.

Attention : Nous vous conseillons tout de même de prendre en compte les frais bancaires de la nouvelle banque et de vérifier avec ceux de l’ancienne. (Commission d’intervention, agios, coût de la carte bancaire, frais de tenue de compte etc…)

Notez-nous
Publié dans Conseils et législation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.