Rachat mixte conso et immo Cetelem

Cetelem est une des sociétés française de crédit les plus connues en France, elle commercialise toutes sortes de crédits aux particuliers.

Si vous êtes un lecteur régulier de ce site, vous savez que nous nous intéressons essentiellement aux regroupements de crédits à la consommation et aux rachat de crédit immobilier. Mais saviez qu’il existe une solution en quelque sorte intermédiaire, c’est le rachat mixte (conso + immo)

Un rachat mixte, c’est quoi ?

Cela consiste à intégrer dans un même regroupement des crédits à la consommation et un crédit immobilier. La question qui vient immédiatement à l’esprit est : Mais quelle législation va s’appliquer ? Car en effet ces deux types de prêt sont régit par des textes très différents.

Si le pourcentage de prêt immobilier est supérieur à 60%, c’est la législation sur le crédit immobilier qui s’appliquera. Sinon il sera soumis aux règles des crédits conso.

Ainsi, si le montant du crédit immobilier à racheter est de 80 000 euros, et si vous intégrez 65 000 euros de crédit conso. Le pourcentage est d’environ 55/45, c’est à dire 55% de crédit immobilier et 45% de conso. Dans ce cas le contrat sera considéré comme un crédit conso.

Mais si en gardant le même montant de prêt immo (80 000 euros) et que le montant des crédits à la consommation est de 50 000 euros, la proportion est inversée, puisque la part immobilier passe à 61%. Ce sera donc un prêt immobilier.

Cetelem est en mesure de financer ce type de produit.

Mais alors, quelles est législation la plus intéressante ?

Si vous êtes sous le régime d’un crédit à la consommation :

  • Le taux d’intérêt sera beaucoup plus élevé ce qui il faut bien en convenir est une très mauvaise chose d’autant que la durée de l’emprunt sera longue.
  • S’agissant d’un crédit conso, l’assurance ne sera pas obligatoire, mais il est cependant très fortement conseillé d’en prendre une, car un décès ou un handicap, voire même un accident ou une longue maladie risque de fortement impacter les finances du ménages car les échéances devront tout même être intégralement remboursées.

Si vous êtes sous le régime du crédit  immobilier :

  • Le taux immo sera très bas, sans doute même plus bas que prêt initial. Et par rapport aux autres crédits intégrés il sera carrément sans concurrence.
  • Par contre l’ensemble devra être couvert par une assurance emprunteur, c’est obligatoire pour les emprunts immobilier. Ce qui a aussi un coût qui doit  être pris en compte.
  • De plus il faut prévoir les frais de garantie.

Conclusion :

Nous vous déconseillons de procéder à cette opération si vos crédits conso représentent plus de 40% du total de l’opération, car les mensualités remboursement seront excessive. Dans le cas contraire elle sera plus fructueuse mais les crédits à la consommation seront amortis sur une longue période. Des frais sont à prévoir (indemnités de remboursement anticipé, assurance emprunteur, frais de garantie et parfois frais d’hypothèque)

Il n’est pas simple de s’y retrouver, demandez des explications si nécessaire à un conseiller Cetelem.

 

Publié dans Rachat de crédits mixte (conso + immo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.