Taux d’endettement élevé : Nos solutions

Impossible de ressortir d’un rendez vous avec un banquier sans l’avoir entendu prononcer “taux d’endettement” au détour de chaque phrase. De quoi s’agit il exactement. C’est un ratio correspondant à la part de revenus consacrée aux remboursements des crédits en cours (Crédits à la consommation, crédits renouvelables et crédits immobiliers). Étant donné que l’on intègre les crédits immobiliers, il parait logique d’inclure le montant du loyer pour les ménages locataires.

Mathématiquement, il n’existe que deux solutions pour abaisser ce taux :

endettement eleve

  1. Soit diminuer le montant alloué mensuellement aux remboursements des divers crédits en cours.
  2. Soit augmenter les revenus.

Il est bien sûr impossible de diminuer le montant des échéances d’un coup de baguette magique. Quand à trouver un moyen d’augmenter ses revenus, ce n’est pas toujours évident, bien qu’il existe des solutions (demander à faire des heures supplémentaires, passer de temps partiel à temps complet, Créer une micro entreprise…)

Certains contrats mentionnent la possibilité de ne pas régler certaines mensualités. (*)

Certains contrats de prêts immobiliers ou de crédits à la consommation contiennent une clause appelé selon les cas “report d’échéance” ou “pause de mensualité”

Pour savoir si un crédit bénéficie de cette clause, vous devez relire votre contrat. Celle ci est de plus en plus courante, par conséquent si le contrat est récent, il y a de grande chance qu’il mentionne cette possibilité.

  • Explication : C’est un aménagement de remboursement qui repose sur le principe suivant : La possibilité de ne pas payer certaines échéances de remboursement.
  • Comment faire pour en bénéficier : Il faut en faire la demande à la société de crédit ou la banque, suffisamment tôt pour qu’elle mette en place “le non prélèvement”.
  • Combien de mensualités peut-on ne pas payer ? Cela dépend des organismes mais en général, c’est 2 mensualités par an. (consécutives ou pas)

Certains crédits offrent une autre alternative : Réduire le montant des échéances jusqu’à la fin du crédit. (*)

Cette opportunité s’appelle la “modulation d’échéance”

  • Explication : C’est un autre aménagement basé sur l’idée suivante : le montant des échéances est revu à la baisse.
  • Pour obtenir cet aménagement : vous devez faire une demande à l’organisme prêteur.
  • De combien peut on faire baisser le montant des mensualités ? En général de 30% au maximum. Par exemple si vos prélèvements mensuels sont de 500 euros, vous pourrez économiser :  500 x 30% = 150 euros. Vous ne paierez plus chaque mois que : 500 – 150 = 350 euros.

(*)  Attention : Il ne s’agit bien évidemment pas d’un cadeau ! Les sommes non prélevées le seront à la fin du crédit. Avec plus d’intérêts que prévu au départ puisque la durée du crédit en est rallongée.

la solution regroupement

Une solution plus radicale consiste à faire racheter l’ensemble de ses crédits par un organismes financier.

On appelle cette solution rachat ou regroupement de crédit, selon que l’opération intègre ou pas un crédit immobilier.

  1. On peut donc racheter son crédit immobilier : C’est un rachat de prêt immo.
  2. Il est aussi permis de racheter ses crédits à la consommation (crédits affectés, prêts personnels, crédits renouvelables) : On dit alors que c’est un regroupement de crédits à la consommation.
  3. Il existe aussi un rachat global (crédits conso + prêt immo) : Ce que l’on appelle un rachat mixte.

Pour procéder à l’une de ces opérations, nous vous conseillons de comparer plusieurs offres de banques et de sociétés spécialisées. Il existe aussi des comparateurs de rachat/regroupement, comme celui que nous proposons sur cette page. Avantage : Une seule demande permet de recevoir plusieurs offres chiffrées !

Publié dans Conseils et législation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.